Auto boutiques-francophones Simple and secure cloud storage Personal Care Furniture Kindle Music Deals Store Cycling Tools
1 used from CDN$ 48.21

Have one to sell? Sell on Amazon

Image Unavailable

Image not available for
Colour:
  • Bar Salon
  • Sorry, this item is not available in
      

Bar Salon


Available from these sellers.
1 used from CDN$ 48.21
Unlimited FREE Two-Day Shipping for Six Months When You Try Amazon Student

Today Only "The Nanny: The Complete Series" for $49.49
For one day only: The Nanny: The Complete Series is at a one day special price. Offer valid on August 31, 2015, applies only to purchases of products sold by Amazon.ca, and does not apply to products sold by third-party merchants and other sellers through the Amazon.ca site. Learn more.


Product Details

Product Description

Amazon.ca

Sacré meilleur film québécois par l’association québécoise des critiques de cinéma en 1974 et sirène d’argent du festival italien de Sorrente, Bar Salon est le second film réalisé par André Forcier, qui dévoile ici un regard rare qui se confirmera dans ses prochaines productions L’eau chaude, l’eau frette et Kalamazoo.

Charles est un quinquagénaire, propriétaire d’un bar salon. Mais malgré tous ses efforts, l’endroit, peuplé d’une clientèle hétéroclite et marginale, court à la faillite. Il lui faut trouver le courage de liquider ses stocks et de laisser son rêve derrière lui. Sa femme et sa fille, sur le point de se marier, le soutiennent du mieux qu’elles peuvent. Réalisé dans un noir et blanc magnifique, et avec un sens de la mise en scène et de la composition de plans précis et sensible, Bar Salon fait le portrait de petites gens qui se démènent pour que la trajectoire de leurs vies ne courbe pas trop sous l’effet du manque d’argent et de l’abus d’alcool.

Réaliste sans être misérabiliste, grave sans trop tragique, le film est aussi porté par les interprétations doucement désespérées de Guy L’écuyer (déjà remarqué dans La Vie heureuse de Léopold Z), Jacques Marcotte (d’ailleurs co-scénariste du film), Lucille Bélair et Madeleine Chartrand grâce auxquelles il résonne d’une vérité et d’une dignité souvent émouvantes. – Helen Faradji

Customer Reviews

There are no customer reviews yet.
5 star
4 star
3 star
2 star
1 star

Look for similar items by category


Feedback