Currently Unavailable
Want us to e-mail you when this item becomes available?

More Buying Choices
Have one to sell? Sell on Amazon

Image Unavailable

Image not available for
Colour:
  • Sorry, this item is not available in
      

Disco Singles Limited Edition, Import


Sign up to be notified when this item becomes available.

Customers Who Bought This Item Also Bought


Product Details


Customer Reviews

There are no customer reviews yet on Amazon.ca
5 star
4 star
3 star
2 star
1 star

Most Helpful Customer Reviews on Amazon.com (beta)

Amazon.com: 4 reviews
8 of 11 people found the following review helpful
Complete track listing June 16 2009
By EurovisionGS - Published on Amazon.com
Format: Audio CD Verified Purchase
This special edition, 2 CD set actually contains 30 tracks on 2 CDs, including many 12" versions of the hit singles and the complete remastered Bernard Edwards / Nile Rogers (Chic) produced album "King of the World", which contains the world-wide smash hit "Spacer", and lots of bonus tracks, including a rare 12-minute remix of "Spacer".
Here is the complete track listing:

CD 1:

1. Love Me Baby [Extended Mix]
2. Singin' in the Rain [Extended Mix]
3. Shake Me
4. Kiss Me Sweetie [Extended Mix]
5. I Don't Need a Doctor [Extended Mix]
6. Move It
7. Hôtel de La Plage
8. I'm Your Baby Doll
9. You Light My Fire [Extended Mix]
10. Gimme Your Loving
11. Seven Lonely Days [Extended Mix]
12. Sheila Come Back [Extended Mix]
13. No No No No [Extended Mix]
14. Tender Silence of the Night
15. Sunshine Week-End

CD 2:
1. Spacer [Full Album Version]
2. Don't Go
3. King of the World
4. Mayday
5. Charge Plates & Credit Cards
6. Misery
7. Cover Girls
8. Your Love Is Good

Bonus Tracks:

9. Shake Me (Spanish Extended Mix]
10. No No No No [Extended remix no. 1]
11. Seven Lonely Days [New American Recording]
12. Spacer [The Freak Out Remix - Respect To Chic]
13. Your Love Is Good [Original US 12" Promo]
14. Spacer [Original Remix - Remixed by Léo Raponi]
15. Disco Medley (Radio Edit]
3 of 4 people found the following review helpful
i got cheated Jan. 11 2011
By jose - Published on Amazon.com
Format: Audio CD Verified Purchase
.i read a review first & my purchase was based on that review only. well i got cheated out of 1CD & all the songs coming there. at least i got 3 of my favorite sheila tunes from the 70's when i was a kid & in their long versions. not bad for the price i paid for it.the rest of the album, excluding the chic songs that are fabulous but i have already is 7 wastes of time of 5 minutes each.
Super Disco March 30 2013
By J. Salinas - Published on Amazon.com
Format: Audio CD Verified Purchase
I love all these songs, they take me back to my best years, and i love Sheilas voice.
Very recommended.
5 of 8 people found the following review helpful
Finalement... June 13 2008
By Constantin Declercq - Published on Amazon.com
Format: Audio CD
Very bad singer, with no talent but good uplifting disco music nicely produced. Some tracks are really enjoyable like «Move it», «Shake me», «I don't need a doctor», «Seven lonely days» or «No no no no». The 12" versions are just extended re-edits and not real remixes. Many disco-rock fusion tracks are awful, specially the Chic-produced ones (although «Spacer» is of course excellent). There is a 12-minute remix of «Spacer», a remix done in 2007 for this compilation: it's a nice old school extended remix with breaks and re-edits, not a remix with a different instrumentation. Many songs were hard to find because they were just released in Europe in 7" or 12" in 1978 or 1979. Now we have everything here (one «No no no no» extended version is missing although, even if two long versions are available here; the third one is available on a 18-cd collection called «L'intégrale» with every song Sheila ever sang -too much except for real hardcore fans!).
--------------
Le succès de Sheila est une énigme. Comment quelqu'un chantant si mal, avec une voix si quelconque et si peu d'instinct musical a-t-elle pu vendre des disques ? (D'un autre côté cette question est valable pour bien des chanteurs de variétés, qu'ils soient français, anglais ou autre chose.) Toujours est-il que Carrère, son producteur, a eu l'idée de lui faire chanter du disco en anglais entourée de trois danseurs. Ces derniers qui ne sont pas les choristes de ses chansons, ce qui est révélateur, sont là pour distraire le public du mauvais anglais de la chanteuse -et ils n'ont été engagés que sur un seul critère, discriminatoire : ils sont noirs.

Et le disco ? Eh bien, il est loin d'être mauvais. Le premier album, celui de 1977, est fait de six chansons entraînantes tout à fait conformes à l'esprit du temps. Suivent ensuite deux ans de 45 tours qui essayent d'aller au-delà avec même des fusions disco-rock (ratées, il faut bien le dire, le disco et le rock n'ayant jamais fait bon ménage). Ceci se termine avec l'album réalisé par Chic en 1980, toujours dans cette veine. Nous sommes dans du très mauvais, ce qui n'est guère étonnant quand on sait que les trois-quarts du catalogue de Chic sont inécoutables -mais apparemment ils ne s'en sont pas rendu compte car l'année suivante, ils répèteront le désastre disco-rock avec Blondie.

Sur le premier cd on a toutes les chansons du premier album dont le nom était soit «Love me baby» soit «Singin' in the rain» (mais est-ce bien important quand on sait que le «groupe» lui-même a fait alterner trois variations de son nom : S. B. Devotion, Sheila B. Devotion et Sheila & B. Devotion ?). Les six chansons sont du disco gai et rafraîchissant à l'image du premier 45 tours, «Love me baby». Malheureusement sur le cd cette chanson est dans la version rallongée (d'origine) qui n'est que la version 45 tours avec des passages senza voce intercalés à plusieurs endroits sans souci de réelle continuité. Il s'agit plus d'une mosaïque amateur que d'une vraie version longue. La deuxième partie du cd est faite de chansons sorties en 1978 et 1979 qui n'ont jamais été regroupées en album à l'époque. Elles sont en version longue quand celle-ci existe, ce qui n'apporte rien : les versions longues sont simplement les versions 45 tours avec des moments répétés. Le second cd commence avec «Spacer», le grand mythe de la carrière de Sheila car il est réalisé par Chic (fin 1979). C'est donc du bon Chic de la fin du disco grâce à la basse même si le solo de guitare fait tache. Après ce simple qui a été écouté partout dans le monde (mais guère acheté qu'en Europe), Carrère a confié l'album à Chic. Qu'ils aient accepté montre en fait qu'à ce moment-là peu de gens leur demandaient de réaliser des disques, car on ne voit pas quel critère artistique a pu les faire accepter. D'ailleurs, l'album est immonde, fait qui n'a finalement pas été si rare dans la carrière de Chic entre 1977 et 1992. Le cd se termine sur des «bonus» qui bien évidemment n'ont rien de bonus puisque ce double cd est plus cher que le cd simple ! On a droit à des raretés qui, comme le reste de la compilation intéresseront les fans de disco -les fans de Sheila, eux, auront acheté l'intégrale en 18 cd qui propose d'autres versions supplémentaires de la période disco. On a ainsi deux versions de «No no no no» mais aussi de «Seven lonely days» (y compris le remix que Carrère a fait en s'inspirant éhontément de «Knock on wood»). Finalement le cd se termine avec un remix de 12 minutes de «Spacer», un remix actuel (il n'y a qu'à voir son nom ridicule) mais qui ne modifie pas l'instrumentation de la chanson de 1979. Par contre, le remix suivant, de 1998, est 100% technopouffe. Et comme on peut toujours faire pire, le dernier titre du cd est un exécrable pot-pourri de chansons disco à la sauce actuelle.

Bref, les collectionneurs seront heureux d'avoir tout le disco de Sheila sur un double cd, ce qui remplace avantageusement les deux albums et la petite dizaine de simples sortis en leur temps. On a droit en plus à un inédit de 1978, «I'm your baby doll» : on comprend pourquoi cette version disco de «Be-bop a lula» n'avait pas été publiée jusqu'alors, tellement elle est exécrable. Le livret est quant à lui minimaliste : il ne donne que les titres des chansons, leurs auteurs (des pseudonymes cachant les noms de Carrère et de ses collaborateurs), les années de sortie et enfin des photos de quelques pochettes. Rien de plus. D'un autre côté, Sheila, à l'instar de la plus belle fille du monde, ne peut offrir que ce qu'elle a.

Look for similar items by category


Feedback