Vous voulez voir cette page en français ? Cliquez ici.

Have one to sell? Sell yours here
Tell the Publisher!
I'd like to read this book on Kindle

Don't have a Kindle? Get your Kindle here, or download a FREE Kindle Reading App.

FATIGUE D'ÊTRE SOI (LA) : DÉPRESSION ET SOCIÉTÉ [Paperback]

ALAIN EHRENBERG


Available from these sellers.


Formats

Amazon Price New from Used from
Paperback --  
Mass Market Paperback --  
Save Up to 90% on Textbooks
Hit the books in Amazon.ca's Textbook Store and save up to 90% on used textbooks and 35% on new textbooks. Learn more.
There is a newer edition of this item:
FATIGUE D'ÊTRE SOI (LA) N.E. FATIGUE D'ÊTRE SOI (LA) N.E.
Currently unavailable
Join Amazon Student in Canada


Book Description

Oct. 14 1998 Sciences humaines
Fatigue, inhibition, insomnie, anxiété, indécision : la plupart des difficultés rencontrées dans la vie quotidienne sont aujourd'hui vite assimilées à de la dépression. Pourquoi ce " succès " ? Croisant l'histoire de la psychiatrie et celle des modes de vie, Alain Ehrenberg suggère que cette " maladie " est inhérente à une société où la norme n'est plus fondée sur la culpabilité et la discipline, mais sur la responsabilité et l'initiative ; elle est la contrepartie de l'énergie que chacun doit mobiliser pour devenir soi-même. Et si la dépression était surtout le révélateur des mutations de l'individu ?
--This text refers to an alternate Paperback edition.

Product Details


Product Description

From Amazon

On apprend beaucoup sur les gens sains en étudiant les mal-portants. Les médecins le savent depuis longtemps, la sociologie le découvre. Il y a ainsi beaucoup à découvrir sur l'homme moderne par l'analyse de sa grande pathologie : la dépression. Nouvelle maladie ? Plutôt un mal-être diffus qui dépasse de loin les lumières de la médecine. Aucun psychiatre ne peut l'expliquer, ni même la définir. On sait seulement la "traiter" aujourd'hui à coup de Prozac.

Troisième volet d'une enquête visant à cerner les contours de l'individu contemporain, l'essai d'Alain Ehrenberg propose d'envisager le phénomène dépressif comme l'expression d'une nouvelle figure de la subjectivité. Dans une société démocratique, libérée des modèles autoritaires reproduisant des antagonismes de classe ou de sexe, l'individu n'a plus d'autre objectif que de se promouvoir lui-même. Initiative, projet, motivation, responsabilité...: le catéchisme d'aujourd'hui n'engendre plus le sentiment de la faute mais celui de l'insuffisance. Le déprimé se sent incapable, impuissant, comme fatigué d'avoir à n'être que lui-même.

L'analyse est séduisante. Il reviendrait au psychologue ou au psychanalyste de la confirmer pour la rendre pleinement convaincante. --Émilio Balturi --This text refers to the Mass Market Paperback edition.

About the Author

Sociologue, Alain Ehrenberg dirige le groupement de recherche " Psychotropes, Politique, Société " du CNRS. Il est aussi directeur du centre de recherche " Psychotropes, Santé mentale, Société ". La Fatigue d'être soi est le troisième volet d'une recherche qui, après Le Culte de la performance et L'Individu incertain, s'attache à dessiner les figures de l'individu contemporain --This text refers to an alternate Paperback edition.

Customer Reviews

There are no customer reviews yet.
5 star
4 star
3 star
2 star
1 star

Look for similar items by category


Feedback