Vous voulez voir cette page en français ? Cliquez ici.

Have one to sell? Sell yours here
Tell the Publisher!
I'd like to read this book on Kindle

Don't have a Kindle? Get your Kindle here, or download a FREE Kindle Reading App.

Héronnière La [Paperback]

Tremblay Lise
4.0 out of 5 stars  See all reviews (1 customer review)

Available from these sellers.


Formats

Amazon Price New from Used from
Paperback --  
Mass Market Paperback CDN $10.50  

Book Description

Sept. 10 2003 Roman
Les cinq nouvelles de La héronnière mettent en scène un village en perdition où, sous les mensonges du quotidien, se cachent des drames croisés. Chacune d'elles aborde des aspects de la vie villageoise, derrière laquelle planent toujours le doute, les faux-semblants et le mystère. Où naissent donc les monstres qui poussent les personnages de cette chronique de l'arrière-pays à poser des gestes irrévocables ? De son écriture simple et fluide, Lise Tremblay cerne avec brio le clivage entre ville et campagne. Les citadins, en mal de tranquillité et d'authenticité, ont tôt fait de se heurter aux silences masquant difficilement les secrets douloureux des villageois. Ces derniers, en proie au désarroi menaçant leur survie, balancent entre désespoir et fuite vers la ville. Mais au-delà des considérations sociologiques, la fiction nous amène ici sur le terrain de l'âme humaine et aussi, peut-être, de l'âme d'une terre, l'esprit d'un lieu.
--This text refers to the Mass Market Paperback edition.

Special Offers and Product Promotions


Product Details


Product Description

From Amazon

On entre dans La Héronnière sans se méfier, happé dès les premières lignes par l’écriture limpide de Lise Tremblay et son univers vaguement inquiétant sous ses apparences de fragile tranquillité.

Les cinq nouvelles qui composent ce recueil se déroulent toutes dans le même village. Il s’agit d’un lieu en perdition où les adolescents tuent (“La Héronnière”), où les chasseurs tranchent des orignaux encore vivants à coups de hache (“Élisabeth a menti”), où les “estivants” demeurent à jamais des étrangers, où les femmes quittent leur mari pour aller vivre ailleurs (“La Roulotte”, “La Beauté de Jeanne Moreau”) ou reviennent au village par soumission envers leur homme et finissent par y mourir d’ennui. “Je n’arrive pas à m’enlever de la tête que c’est lui le responsable du cancer d’Aline. Elle a attrapé le cancer du village. Des fois, on dirait que les deux premières années après notre retour ont été une suite ininterrompue de morts et de catastrophes, entrecoupées des visites de Régine. Dès le début, j’aurais dû me méfier. Il y avait plein de signes.” (“Le Dernier Couronnement”).

Sur fond de marécages, d’animaux morts, de coups de feu, de grosse femme transpirante, émerge avec une cruelle précision le drame d’hommes et de femmes seuls face à leur mort. L’auteure de La Danse juive (prix du Gouverneur général en 1999) et de La Pêche blanche possède le rare talent de dire l’insaisissable, à mots subtils, à l’image du peintre qui trace en quelques coups de pinceau un portrait criant de vérité. --Pascale Millot

About the Author

Née dans la région du Saguenay au Québec, Lise Tremblay enseigne la littérature. Elle a publié L'hiver de pluie en 1991 et La pêche blanche en 1994, puis a remporté le prix du Gouverneur général du Canada en 1999 pour son roman La danse juive. Depuis sa parution en 2003, son recueil de nouvelles La héronnière lui a valu le grand prix du Livre de la ville de Montréal, le prix des Libraires du Québec ainsi que le prix France-Québec Jean-Hamelin. --This text refers to the Mass Market Paperback edition.

Sell a Digital Version of This Book in the Kindle Store

If you are a publisher or author and hold the digital rights to a book, you can sell a digital version of it in our Kindle Store. Learn more

Customer Reviews

5 star
0
3 star
0
2 star
0
1 star
0
4.0 out of 5 stars
4.0 out of 5 stars
Most helpful customer reviews
1 of 1 people found the following review helpful
4.0 out of 5 stars La vie en région, pas toujours facile! April 27 2008
Format:Paperback
Ce recueil de cinq nouvelles met en scène les habitants d'un village qui n'est jamais identifié. Un village éloigné des grands centres où les habitants, particulièrement les femmes, s'ennuient. Un village où tout le monde se connait et où chacun sait tout de la vie et des secrets des autres. C'est aussi le récit des ambitions absentes ou déçues, des tensions entre les gens de la place et les estivants. Un regard dur sur ceux qui ont choisi de rester ou qui restent dans les petits villages.

Le portrait que dresse l'auteur est sans aucune complaisance, presque méprisant par moment. Et ma foi, c'est vrai que certains gens sont comme ça... Ils vivotent et se laissent porter par la vague et par ce que le gouvernement leur donne. Mais c'est aussi comme ça en ville, des gens qui profitent du système, il y en a partout. En fait, c'est le seul point qui m'a agacée dans ce recueil. Pour le reste c'est plutôt réaliste. C'est vrai qu'il est difficile d'avoir une vie privée dans un petit village. Tout fini par se savoir. C'est aussi vrai que si on est loin des grands centres, il reste peu de choses à faire à part regarder la télé et assister aux festivals quétaines... Le Québec regorge d'ailleurs de ces événements durant l'été: le festival de la forêt, le festival de la truite, etc. avec, en vedette, des illustres inconnus. Je ne serais même pas surprise d'apprendre qu'il y a un festival de la mouche noire! Mais bons certaines petites places savent aussi se démarquer, quoique ça soit assez rare.
Read more ›
Was this review helpful to you?
Search Customer Reviews
Only search this product's reviews
ARRAY(0xace30e94)

Look for similar items by category


Feedback