Buy used:
CDN$ 8.99
+ CDN$ 3.49 shipping
Used: Good | Details
Condition: Used: Good
Have one to sell? Sell on Amazon

Image Unavailable

Image not available for
Colour:
  • Sorry, this item is not available in
      

Je marche à toi


Available from these sellers.
1 new from CDN$ 49.99 3 used from CDN$ 7.00

Customers Who Viewed This Item Also Viewed


Product Details

  • Audio CD (Sept. 17 2002)
  • Number of Discs: 1
  • Label: Select Distributions
  • ASIN: B00006RGCA
  • In-Print Editions: Audio CD
  • Average Customer Review: 5.0 out of 5 stars  See all reviews (2 customer reviews)
  • Amazon Bestsellers Rank: #83,120 in Music (See Top 100 in Music)

Product Description

Product Description

Chloé Sainte-Marie propose un 3e album aux textes splendides, admirablement portés par sa force et sa douceur, son enthousiasme et sa sensibilité.

Amazon.ca

Avec Je marche à toi, Chloé Sainte-Marie apporte une suite logique à Je pleure, tu pleures, album qui avait surpris et séduit même les plus ardents détracteurs de celle qui fut l’actrice fétiche du cinéaste Gilles Carle. À nouveau entourée du réalisateur Réjean Bouchard et du compositeur Gilles Bélanger, Chloé Sainte-Marie offre avec candeur, de sa voix de fillette appliquée, les mots des autres, chantant en français, en anglais et en innu des textes habilement charpentés.

Les musiques à saveur country-folk, d’une simplicité envoûtante, laissent une grande place aux vers des poètes Patrice Desbiens et Bruno Roy et de Gilles Carle. La chanson-titre, signée par l’immortel Gaston Miron, est une pure merveille, et les paroles en langue montagnaise de Philippe McKenzie nous transportent dans un ailleurs tout en raffinement et en émotion. Les grandes dames du folk McGarrigle contribuent également à la musique ("Petite Annonce amoureuse") ; même Pierre Flynn joue de l’orgue Hammond sur "Mishapan Nitassinan". Il ne faut pas s’y tromper : sous ses dehors légers, Je marche à toi est beau et grave, parsemé d’images fulgurantes. L’interprète a réussi le tour de force de réunir de grosses pointures sans jamais noyer sa propre personnalité. Cela s’appelle la grâce. --Diane Jean

Customer Reviews

5.0 out of 5 stars
5 star
2
4 star
0
3 star
0
2 star
0
1 star
0
See both customer reviews
Share your thoughts with other customers

Most helpful customer reviews

Format: Audio CD
Encore une fois, Chloé Sainte-Marie offre un album superbe aux accents folk parfois festifs et d'autres fois plus oniriques et chargés de tristesse. Comme sur son précédent, 'Je pleure tu pleures', la chanteuse a fait appel à plusieurs musiciens, compositeurs et poètes pour créer un ensemble de chansons unies à la fois par leurs styles (mêlant folk, blues, country et musiques amérindiennes) et leurs sentiments, exprimant presque toujours une tendresse amoureuse nuancée d'une étrange tristesse, comme une journée d'été ensoleillée sur laquelle se déverserait une pluie passagère. Dirigées par ces textes, les musiques se relayent, doucement mélancoliques et d'autres plus optimistes, illustrant toutes les couleurs de la vie, de l'amour, autant les moments de grande fragilité (Je marche à toi, Growing Despair, Comme dans un film) que ceux de passion (Brûlots), d'espoir (Petite annonce amoureuse) et d'haletante panique (Peur des humains).
Encore une fois, Chloé chante en français, en anglais et en deux langues amérindiennes dont l'innu. Ces chansons en innu sont parmi les plus belles : Mishapan Nitassinan qui, très simplement, évoque l'immensité du territoire qui appartenait autrefois aux peuples amérindiens et, par le fait même, l'éphémère de ce que l'on croit acquis à jamais. Je vois la double et magnifique E pamuteian e peikussian - Innu, avec une durée de plus de neuf minutes, comme le cœur de l'album, évoquant pour moi un vague sentiment de regret mêlé d'espoir.
Read more ›
Was this review helpful to you? Yes No Sending feedback...
Thank you for your feedback. If this review is inappropriate, please let us know.
Sorry, we failed to record your vote. Please try again.
By A Customer on Dec 20 2005
Format: Audio CD
L'internaute précédent a très bien résumé l'ambiance des textes composés pour CSM.
Le verbe est envoutant chez elle ...
Was this review helpful to you? Yes No Sending feedback...
Thank you for your feedback. If this review is inappropriate, please let us know.
Sorry, we failed to record your vote. Please try again.

Most Helpful Customer Reviews on Amazon.com (beta)

Amazon.com: 1 review
1 of 1 people found the following review helpful
Magnifique création du coeur et de l'esprit Oct. 24 2002
By "homogenik" - Published on Amazon.com
Format: Audio CD
Encore une fois, Chloé Sainte-Marie offre un album superbe aux accents folk parfois festifs et d'autres fois plus oniriques et chargés de tristesse. Comme sur son précédent, 'Je pleure tu pleures', la chanteuse a fait appel à plusieurs musiciens, compositeurs et poètes pour créer un ensemble de chansons unies à la fois par leurs styles (mêlant folk, blues, country et musiques amérindiennes) et leurs sentiments, exprimant presque toujours une tendresse amoureuse nuancée d'une étrange tristesse, comme une journée d'été ensoleillée sur laquelle se déverserait une pluie passagère. Dirigées par ces textes, les musiques se relayent, doucement mélancoliques et d'autres plus optimistes, illustrant toutes les couleurs de la vie, de l'amour, autant les moments de grande fragilité (Je marche à toi, Growing Despair, Comme dans un film) que ceux de passion (Brûlots), d'espoir (Petite annonce amoureuse) et d'haletante panique (Peur des humains).
Encore une fois, Chloé chante en français, en anglais et en deux langues amérindiennes dont l'innu. Ces chansons en innu sont parmi les plus belles : Mishapan Nitassinan qui, très simplement, évoque l'immensité du territoire qui appartenait autrefois aux peuples amérindiens et, par le fait même, l'éphémère de ce que l'on croit acquis à jamais. Je vois la double et magnifique E pamuteian e peikussian - Innu, avec une durée de plus de neuf minutes, comme le cœur de l'album, évoquant pour moi un vague sentiment de regret mêlé d'espoir. De même pour Taimaimmat, chantée en inuktitut (traduite, comme tous les autres textes, en français dans le livret).
Encore une fois, Chloé Sainte-Marie ravit avec une œuvre riche en sentiments et en belles mélodies. D'y entendre une langue comme l'innu qu'on entend trop peu souvent et qui est très belle est un avantage fort intéressant, comme l'est aussi l'ingrédient essentiel de toute chanson : le travail de la langue, du verbe. De toute beauté.

Look for similar items by category


Feedback