Have one to sell?
Flip to back Flip to front
Listen Playing... Paused   You're listening to a sample of the Audible audio edition.
Learn more
See this image

ROBERT CAPA L'HOMME QUI JOUAIT AVEC LA VIE (French) Paperback – Mar 14 2003


See all formats and editions Hide other formats and editions
Amazon Price New from Used from
Paperback
"Please retry"
CDN$ 90.72 CDN$ 97.06

2014 Books Gift Guide
Thug Kitchen, adapted from the wildly popular web site beloved by Gwyneth Paltrow ("This might be my favorite thing ever"), is featured in our 2014 Books Gift Guide. More gift ideas


Product Details


Product Description

From Amazon

Sa vie se confond avec l'histoire de la photographie et, au-delà, avec l'histoire du vingtième siècle. Qui ne se souvient pas de cette image, saisie en 1937, d'un combattant républicain espagnol s'effondrant à flanc de colline, terrassé par une balle franquiste ? Qui ne connaît pas ces images du Débarquement, de ces soldats américains franchissant les premières têtes de pont sur les plages de Normandie ? Né en Hongrie, expulsé pour agitation politique, Robert Capa, André Friedmann de son vrai nom, a fait ses premiers pas photographiques en Allemagne avant d'arriver en France, et de rencontrer Henri Cartier-Bresson et David Seymour, dit Chim. Après la guerre civile espagnole et la Libération, après avoir créé avec ses complices l'agence Magnum, on le retrouvera là où l'histoire s'agite de soubresauts en cataclysmes, livrant des images du monde comme il va, comme il se défait d'une guerre à l'autre. Jusqu'à succomber sur une mine au cours d'un reportage en Indochine. C'est précisément sur ce destin raflé par l'histoire qu'Alex Kershaw s'est attardé. Un destin qui a valeur de mythe, où se croisent Ingrid Bergman, Steinbeck et Hemingway, le photojournalisme et l'engagement, l'élégance et le courage. La biographie ne manque pas de tomber dans l'admiration. Elle évite l'hagiographie. Ce qui n'était certes pas facile. Il reste cependant dommage de se contenter de deux brefs cahiers photos… --Céline Darner

From the Back Cover

« Il me semble vraiment que Capa a prouvé sans le moindre doute que l'appareil photo n'est pas forcément un ustensile froid et mécanique. Comme le stylo, il vaut ce que vaut son utilisateur. Il peut être le prolongement de l'esprit et du coeur.» John Steinbeck

Robert Capa est l'un des plus grands photographes du XXe siècle, dont il aura couvert les grands conflits : de la guerre d'Espagne aux prémices de celle du Vietnam. Il est le seul reporter à avoir débarqué sur Omaha Beach, le 6 juin 1944. Sa mort, à l'âge de quarante et un ans, met un terme à une carrière remarquable et à une existence de Casanova moderne à la fois élégant et brouillon, charmeur et culotté, Capa pouvait se vanter (et il ne s'en privait pas) d'avoir collectionné les plus belles femmes de son temps - parmi lesquelles Ingrid Bergman - et de compter Ernest Hemingway, Henri Cartier-Bresson ou encore John Huston comme amis. Ce juif hongrois, nomade par choix, reste la figure légendaire du photo-journalisme. Il est l'un des cofondateurs de l'agence Magnum.

Capa a traversé la vie en funambule, multipliant les risques pour respecter sa règle n°1 : approcher l'événement d'aussi près que possible. La biographie d'Alex Kershaw respecte, elle aussi, cette règle.

Alex Kershaw est journaliste et scénariste. Il est également l'auteur d'un Jack London. Collaborateur régulier du Guardian, du Sun day Times Magazine et de l'Observer, il a travaillé avec d'éminents reporters. Il prépare actuellement une adaptation cinématographique tirée de la vie de Robert Capa.

Customer Reviews

There are no customer reviews yet.
5 star
4 star
3 star
2 star
1 star


Feedback